C’est désormais gravé dans le grès rose des Vosges. La fin juillet sonne le top départ d’une nouvelle saison pour les jeunes chasseurs, invités à taquiner brocards et sangliers dans la fraîcheur estivale des forêts de sapins. Le premier stage Leica Hunting Experience de cette saison, aura été marqué par un certain nombre de premières.

Pour la première fois le ratio chasseurs/chasseresses a été parfaitement paritaire avec 4 jeunes hommes et 4 jeunes femmes venues défendre la chasse au féminin ! Autre nouveauté, avant de partir chasser, le groupe de jeunes nemrods s’est retrouvé au stand de tir souterrain de la Fédération des Chasseurs.

L’occasion pour le président Gérard Lang de leur souhaiter une belle carrière cynégétique, avec « le respect du gibier en ligne de mire grâce à l’entraînement permanent au tir ». Aussitôt dit, aussitôt fait, pendant deux heures les 8 jeunes furent chapotés par leurs futurs guides de chasse au fil des ateliers de présentation des munitions RWS, des carabines Merkel, des optiques Leica et des cannes de tir 4 Stable Stick, avant de finir sur une série de tirs assis et sur canne, avec 100% de tirs en zone létale. Il était temps de passer à la pratique.

Dès le premier soir, c’est Heidwige qui ouvrit le bal en ayant la chance de prélever son premier brocard avant même d’être arrivée au poste d’affût ! Certains jeunes ont également eu des contacts visuels et même presque physiques avec du gibier, mais les animaux étaient visiblement plus rusés que les jeunes chasseurs.
C’est Heidwige qui ouvrit le bal en ayant la chance de prélever son premier brocard

Les garçons ne pouvaient pas s’en laisser compter ainsi par la gente féminine, mais malgré tous leurs efforts les carabines masculines restaient silencieuses. Robin, jeune chasseur venu tout droit des Ardennes belges et épaulé par Ferdinand Mogwitz (area sales manager chez Leica), aura tout tenté, matin et soir, pour coincer un vieux brocard, mais en vain.

Peu importe, car de retour au gîte chaque participant faisait profiter les autres de ses émotions et la journée de vendredi fut mise à profit pour découvrir plus en détail l’excellence du matériel mis à disposition des participants.

Le coup de grâce fut donné par Anne, qui eut la chance de réaliser une approche et un tir parfaits lors de sa dernière sortie matinale en compagnie de Matthieu Morel le responsable des ventes Leica France. Après 15 minutes d’attente en position sur sa canne de tir, le brocard s’est enfin présenté en plein travers, un moment d’émotion pour la jeune parisienne, son guide et même le caméraman qui les accompagnait !

Filles 2 – garçons 0, mais un match ex-aequo pour les 8 jeunes qui ont joué à fond le jeu du partage et du bonheur d’être chasseurs. Rendez-vous est pris mi-novembre, pour une chasse collective où plus de 40 jeunes sont attendus de pieds fermes sur les pentes vosgiennes.

Ce qu’elles et ils en pensent :
Heidwige :
Approche, affût, deux types de chasse que je ne connaissais pas. Première expérience pour moi en tant que chasseresse et quelle découverte. Philippe Jaeger, mon guide attitré pour le week-end m’a fait partager sa passion pour ce mode de chasse. Dès notre première sortie à l’affût, la chance nous sourit. Arrivant sur notre poste du soir, un joli brocard broutait dans une petite clairière en contre bas. Pas le temps de réfléchir, je me retrouve sur la canne de pirsch. L’émotion me fait louper mon premier tir, mais le second fut le bon. Voici alors que je réalise que j’ai prélevé mon premier brocard, émotion indescriptible… Ce week-end restera à jamais gravé dans ma mémoire. Démarrer sa vie de chasseresse sur un si beau territoire, avec la découverte de l’affût, de l’approche et de l’utilisation de l’appeau. Avec mon super guide j’ai appris qu’une petite brindille peut nous faire louper une occasion de tir, j’ai appris à observer la forêt en passant des oiseaux au sens du vent, jusqu’aux frottis laissés par les brocards pour délimiter leur territoire.

Anne :
Mon expérience sur le territoire Leica, fut une très belle aventure cynégétique. Les différentes approches et les affûts réalisés lors du séjour, furent plus qu’intéressants grâce à la complexité du territoire et de ses denses forêts. Malgré cela, j’ai eu la chance de réaliser une magnifique approche sur un très beau brocard. N’ayant pas une très grande expérience de l’approche, mon guide Matthieu su m’expliquer et me mettre dans la meilleure des situations afin d’approcher et de prélever ce petit prince de la forêt.
Un grand merci aux organisateurs, aux différents guides pour leur accueil et leur passion.

Robin :

Si vous voulez vivre une expérience inoubliable dans un cadre magnifique, une ambiance très amicale et conviviale, participer à ce séjour Vosgien s’avère être un choix incontournable. Je ne saurai jamais assez remercier les organisateurs de cette chasse. Grâce à eux ma passion cynégétique grandit de jour en jour.

Matthieu :

Les différentes sorties se composent d’affût le soir et d’approche le matin. Pour ma part j’ai eu la chance de repérer deux chevrettes lors de deux approches, mais pas de petit prince à proximité. Au cours des différentes sorties que nous avons effectuées, nous avons pu bénéficier de l’expérience des guides et échanger sur nos pratiques de chasse. J’ai particulièrement apprécié la convivialité du séjour et la découverte d’un territoire magnifique avec ses changements de couleurs au lever et au coucher de soleil.

C’est avec des images plein la tête et de nouvelles amitiés que nous terminons ce séjour, je tiens à remercier l’ensemble des participants de ce séjour et plus particulièrement Philippe Jaeger pour son organisation au cordeau. Remerciement également aux représentants de Leica, Ruag Ammotec, Lilian créateur des cannes 4 stablestick, Philippe Viboud et Julien fondateur de la page facebook « J’aime la chasse ».

Kevin :

Leica Hunting Experience est une chance exceptionnelle proposée aux jeunes chasseurs.
Pendant 3 jours, nous avons évolué à l’approche et à l’affût dans un biotope magnifique, au cœur des Vosges. Des guides et des intervenants partenaires de très grande qualité nous ont encadrés et enseignés  les techniques nécessaires. Le matin à l’approche, le soir à l’affût, des cours sur la balistique et les optiques la journée ; le tout dans une excellente ambiance. Ce partenariat a été pour moi une chance exceptionnelle et sera un souvenir inoubliable à faire partager.
Un grand merci à Philippe Jaeger, Leica, RWS, Merkel, 4Stable Stick, la Revue nationale de la chasse et tous les partenaires.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *